LE CUIVRE : DES BÉNÉFICES AUX RISQUES

LE CUIVRE

Anne-Marie SingerC’est l’histoire d’une ferme de plus de 350 ans, la Ferme de NIEDERWYHL, prospère, idéalement située dans une petite vallée idyllique, sur un sol volcanique, en Alsace, près de COLMAR, qui est à l’abandon depuis plus d’une décennie.


Un piège empoisonné :

une famille entre en 1987 dans cette ferme pour la mettre en valeur, la défricher, la faire revivre, avec comme projets, le développement d’une activité commerciale, l’élevage de moutons et le tourisme à la campagne. Dès le début, c’est l’échec pour les nouveaux propriétaires car la ferme n’apparait pas rentable. Du coup, le fils s’en va. La mère d’Anne Marie SINGER décède d’une manière étrange. Fidèle, un employé reste depuis lors, pour aider Anne Marie, la propriétaire des  lieux. Dès l’arrivée dans la ferme, le chien meurt empoisonné. Les fleurs dépérissent. Les sols sont stériles, l’herbe ne pousse pas. Les plantations végètent. Un élément semble responsable de ces méfaits, le Cuivre. Le Cuivre est en effet un inhibiteur de croissance chez les végétaux et un toxique pour les animaux et l’Homme.

Télécharger le Dossier d'information N°3 : " Le cuivre : des bénéfices aux risques " au format PDF

 

Télécharcher la présentation d'André Picot : Les mystères du cuivre (14 mai 2015)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir